AJAX : Apothéose en apesanteur

La pièce écrite par Yannis Ritsos fut présentée dans une trilogie au Mans, à l’Espal, vendredi 24 novembre. Cette œuvre saisissante est mise en scène par Marianne Pousseur et Enrico Bagnoli.

Après Ismene, et Phèdre, ce fut au tour d’Ajax de passer entre les mains des deux artistes, dont ils traduisent la blessure, la rupture et l’ultime chemin intérieur. Suite à sa radiation symbolique du monde des héros, cet homme croyant que tout se menait par l’action, le combat et la vaillance, pensa avoir tout perdu. Cependant, à travers le texte de Ritsos, le spectateur suit le personnage dans sa découverte d’une nouvelle façon de se percevoir lui-même, mais aussi du monde. Dans un environnement de miroirs et de peaux d’animaux, Marianne Pousseur chante et interprète la pièce. Les maîtres développent un travail scénique d’une virtuosité et d’un raffinement inouïs, jouant sur les lumières et les miroirs avec une grande précision. Ce qui multiplie les ouvertures poétiques de l’œuvre.

Teddy CHEVRAIN.

Photo : DR.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *