Charlie : « Avec Vitav, je partage mes coups de cœur »

Vitavistes d’hier ou d’aujourd’hui, ils et elles racontent leur expérience au sein de la rédaction du webzine des jeunes du Mans. Aujourd’hui : Charlie Plès.

« Dessinateur et scribouillard compulsif, j’ai trouvé dans Vitav une manière de partager aux gens ma passion, mes lectures et mes découvertes culturelles.

Je crois que c’est au début de l’année 2019 que j’ai commencé mon activité en tant que pigiste illustrateur pour Vitav, à la suite d’une réunion de présentation où le rédacteur en chef, Mamadi Sangaré, m’a convaincu par ses bons arguments. En effet, Vitav est un espace sur lequel peuvent s’exprimer les jeunes à propos d’évènements culturels, des activités de la ville du Mans, ou encore sur des sujets plus libres, comme je le fais avec mes chroniques.

Des articles sur des films, des séries, des illustrateurs, des BD…

Mes articles ont d’abord été quasi exclusivement des chroniques livresques ; ayant commencé en hypokhâgne, je faisais régulièrement des découvertes littéraires que j’avais envie de partager.

Depuis, même si je continue dans cette veine, j’ai pu faire des articles sur des films, des séries, des illustrateurs, des BD (c’est actuellement ce sur quoi je me tourne le plus étant donné que je compte m’y insérer professionnellement), et j’ai même pu publier une nouvelle sous forme de feuilleton, à raison d’un épisode par semaine (Oscar tombe dans le ciel).

 

Vitav, un bel espace d’expression pour les jeunes 

Mamadi Sangare fait tout pour que nous puissions nous exprimer et satisfaire notre besoin de création ; ainsi sollicite-t-il les illustrateurs parmi les vitavistes. Il m’a donc encouragé à illustrer mes articles par moi-même, et m’a même sollicité pour participer de cette manière aux articles d’autres vitavistes.

Enfin, il faut noter que même si nos articles sont rémunérés, il ne s’agit pas d’un emploi avec les obligations que cela impliquerait : nous faisons les articles que nous voulons avec le rythme que nous voulons. Sur tous les points, Vitav est donc une expérience riche et gratifiante. »

Témoignage et illustration : Charlie PLÈS.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *