« La souffrance des femmes battues ne doit pas être ignorée »

Manon Schiavo, jeune sarthoise et modèle photo amatrice, défend de fortes convictions dont celle de lutter contre les violences faites aux femmes. C’est dans cet objectif qu’elle a créée « J’aurais dû partir », un projet photographique ayant pour but de sensibiliser le public avec une série de clichés aux messages impactants et forts de sens.

Comment est née cette action baptisée « J’aurais dû partir »?
Si aujourd’hui les violences faites aux femmes sont davantage mises en lumière sur certains aspects, elles sont encore beaucoup trop taboues et banalisées. Lorsqu’elles sont victimes de violences, peu de femmes osent dire non et partir. J’avais envie de sensibiliser le public sur ce fléau. Des personnes sensibles à cette cause m’ont suivi dans ma démarche. Avec cette campagne, je m’associe aux journées de mobilisation contre les violences faites aux femmes.

« La souffrance des femmes battues ne devrait jamais être ignorée. C’est pourquoi en partageant ces photos, j’espère susciter des réactions et des prises de conscience »

Comment le projet photographique s’est mis en place ?
J’avais l’idée en tête depuis un moment, je me suis donné le temps de la faire murir. Je savais ce que je voulais dans les effets d’éclairage, dans le choix de slogans subtils. J’ai contacté Jean-Luc Lefèvre, un photographe amateur adepte du clair-obscur, qui a su mettre en lumière les corps différemment. Il a rapidement adhéré à mon initiative et m’a suggéré des idées pour offrir la meilleure illustration possible. Et nous avons collaboré avec la maquilleuse Océane Edmond-Bruneau.

Quelles suites allez-vous donner à cette opération ?
J’ai obtenu le soutien d’influenceurs sarthois, la chaîne LMTV Sarthe ainsi que du collectif #noustoutes qui se bat depuis plusieurs années contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes. Ils vont relayer le projet sur leurs réseaux sociaux.
J’ai par ailleurs contacté des mairies et des associations pour mettre sur pied une exposition des vingt clichés réalisés.

Propos recueillis par Hassane CAMARA.

Jeudi 18 et vendredi 18 novembre 2021, publication des photos de la campagne de prévention « J’aurais dû partir » sur le compte Instagram Mia__Hepburn.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *