Plongée dans l’univers infernal des facs de médecine

Première année, le nouveau long-métrage de Thomas Lilti, raconte la vie cauchemardesque de deux étudiants en PACES (première année commune aux études de santé).

Ne sachant pas trop que faire après son bac, Benjamin décide de poursuivre la voie de son père et de s’inscrire en faculté de médecine. Parmi les 2000 étudiants présents dans l’amphithéâtre, il fait la connaissance d’Antoine qui triple sa première année, dont la vocation de médecin est pour lui une évidence. Pour réussir, les deux garçons vont s’entraider, dans un milieu où la fraternité est écrasée par la concurrence. Benjamin, qui avait commencé l’année à son rythme, se rend rapidement compte qu’il va devoir enclencher la vitesse supérieure s’il ne veut pas se faire engloutir par le système qui repose sur une sélection infernale. 

Des comédiens au diapason

Brillants acteurs, Vincent Lacoste et William Lebghil, incarnent à merveille le rôle d’étudiants en fac de médecine passant tout leur temps le nez dans les polycopiés et les bouquins. Thomas Lilti, le réalisateur, lui-même médecin, aborde avec justesse la compétition, le stress, la rude sélection, la fatigue qui sont les mots d’ordres de cette première année. 

Cette comédie dramatique en fera peut-être réfléchir quelques-uns avant de s’inscrire dans cette faculté. 

En salles depuis mercredi 12 septembre. Durée : 1h32.

Coline COCHETEUX.

 

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *