Vianney triomphe et rayonne sur Antarès

Le chanteur palois s’est produit au Mans devant 6 500 spectateurs, vendredi 10 novembre. Ce premier concert de sa tournée a tenu ses promesses. Le public a apprécié le talent, la proximité du jeune artiste et a joué son rôle de choriste avec brio.

Vianney s’est fait désirer par le nombreux public venu chanter et rire avec lui dans une salle Antarès copieusement garnie. Son entrée a déclenché l’hystérie de la fosse aux gradins. Guitare en bandoulière et sourire enjôleur, il dégage une présence incroyable. « C’est la première fois que je joue devant autant de personnes, je suis ému et honoré », lâche-t-il au public avec lequel il installera une réelle connivence tout au long de la soirée. « Il arrive à captiver une salle complète, seul avec  sa guitare. Il a beaucoup de talent », avance Fabien, un spectateur. Le public est passé par toutes les émotions. L’hommage aux victimes d’attentats restera un des moments forts du concert. L’émotion était palpable dans la salle. « Il a installé une telle complicité avec le public que nous étions très à l’aise avec lui », glisse Lilou, une spectatrice sous le charme.

Le public a donné la voix pendant deux heures et a notamment apprécié les touches d’humour de Vianney. Le chanteur a même fait un clin d’œil à une spécialité locale dans sa chanson Pas là en glissant « cœurs de rillettes ».

Rayonnant, le jeune artiste a terminé sur une note personnelle en interprétant son titre préféré : Le Galopin. Avant de saluer le public, il a tenu remercier la trentaine de personnes qui l’accompagne dans l’ombre tout au long de cette tournée.

Texte et photos : Estelle GASSE.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *