Puls’art : des sculptures étonnantes au parc de Tessé

Des œuvres d’art se sont invitées au parc de Tessé à l’occasion du festival Puls’art. Le public peut y apprécier des créations des artistes Roland Devolder, Guy Ferrer, Martin Hollebecq, Etienne Jacobée, Bernard Langenstein et Marc Petit.

Dès l’entrée, la diversité des sculptures parsemées devant le musée est flagrante : des êtres ailés de Roland Devolder, de hautes figures casquées de Guy Ferrer et d’autres plus abstraites d’Etienne Jacobée. Pourtant, après avoir fait le tour du parc, les œuvres de Marc Petit s’imposaient comme les plus marquantes.

Ces figures, foncées et aux moues incroyablement tristes, semblent provenir d’une scène totalement opposée à celle du parc de Tessé, mais elles y sont pourtant étrangement à leur place. En effet, elles se fondent parfaitement dans la nature avec leur peau marquée comme des troncs et, même si leur air plaintif s’oppose quelque peu à l’atmosphère de cette fin de printemps, leur présence n’en est pas moins captivante.

L’exposition principale de Puls’art a pris fin dimanche 28 mai. Mais les sculptures du parc de Tessé restent visibles jusqu’au 11 juin.

Guillaume PAVIUS. Photos : Guillaume Pavius.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *