MSB : les premières confidences d’Eric Bartéchéky

Arrivé de Pau-Lacq-Orthez, le natif de Chalon-en-Champagne a signé au club manceau comme entraîneur principal jusqu’au 30 juin 2019 (avec une année optionnelle). Mercredi 21 juin, à Antarès, il s’est livré pour la première fois aux médias locaux.

Qu’est-ce qui a motivé votre signature au MSB ?
J’avais à cœur de relever un nouveau défi et de me confronter à une autre organisation avec un staff plus étoffé. J’ai eu de bons échos du MSB, notamment d’Alain Koffi qui m’a parlé d’un club sain et bien structuré. Le fait que l’équipe ne joue pas de Coupe d’Europe ne m’a pas posé de problème. Je remercie encore les dirigeants de Pau-Lacq-Orthez d’avoir facilité ma venue au Mans et pour leur compréhension.

Avez-vous une idée de l’équipe que vous souhaitez bâtir ?
Je vais d’abord m’appuyer sur les joueurs actuellement en place. Je vais m’adapter à leurs caractéristiques et leur personnalité. Il nous reste quatre joueurs à recruter pour compléter le groupe. Avec le staff, nous avons échangé sur le secteur intérieur. Nous nous orientons vers un poste 4 capable de scorer et d’écarter les défenses. J’aimerais bâtir un effectif de composés de jeunes et de joueurs expérimentés.

Quels sont vos principes de jeu ?
L’idéal serait d’être efficace des deux côtés du terrain. Mais je vais composer avec les événements, selon le profil de l’équipe, les joueurs et ce qui fonctionne. Je ne veux pas m’arrêter sur une formule. L’objectif est d’être performants et de gagner le maximum de matches.

Quels objectifs vous ont fixé les dirigeants du club ?
L’équipe doit retrouver les play-offs, épreuve qu’elle a disputée vingt saisons d’affilée avant le coup d’arrêt de cette année. Mais Nous n’allons pas nous fixer de limites. Nous sommes compétiteurs, nous avons la volonté d’aller le plus haut possible et de bien figurer dans les autres compétitions.

Propos recueillis par Jaheli NAMAI.

Photos : Estelle Gasse.

Eric Bartéchéky a signé pour deux saisons au MSB (Estelle Gasse).

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *