Le Mans : une pièce interroge sur les inégalités

Qui n’a pas déjà rêvé d’un monde idéal, utopique sans inégalités où chacun traiterait et serait traité de la même manière ? 

Ainsi les deux conférenciers, Laura Chapoux et Julien Cussonneau invitaient le public à s’interroger et à prendre conscience des inégalités à travers le monde, mercredi 12 décembre, au théâtre des Quinconces du Mans. En somme, un premier pas pour le changement vers un monde meilleur.

Le public voit se dessiner au fil du temps un échange inégalitaire dans la répartition de la parole entre les deux protagonistes qui sont en réalité des comédiens. Le jeune homme ne cesse de couper la parole, de monopoliser l’attention et de manquer de respect à Laura qui, de plus en plus déstabilisée tente tout de même de poursuivre son intervention.

Laura Chapoux et Julien Cussonneau.

En jouant sur les réactions des spectateurs face à cette situation injuste, cette représentation permet d’ancrer dans le réel les inégalités qui sont souvent réduites froidement à l’état de chiffres.

Finalement, elle permet de dénoncer de manière novatrice et pour le moins percutante que nous pouvons être insensibles aux inégalités avec l’habitude qui les banalise, et également, les favoriser alors même que nous sommes naturellement contre.

C’est alors que cette pièce se propose d’entamer de manière grinçante un processus de déconstruction et de remise en question qui apparaissent comme nécessaires dans nos sociétés actuelles.

Alienor ARMAND.

Photo de couverture : DR.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *