Le Mans : la médiathèque met les femmes à l’honneur

Autour de la journée internationale des droits des femmes, la médiathèque Louis Aragon célèbre les femmes dans leur diversité et leurs engagements. Au programme, concerts, conférences, cinéma sont proposés au public jusqu’au 28 mars. Tour d’horizons des principaux rendez-vous.

Jeudi 8 mars, 18h, Les filles du folk (conférence)
Christophe Brault, spécialiste des musiques actuelles, anime une conférence sur le folk, un courant musical où les femmes sont aujourd’hui les mieux représentées. Des premières aventurières à la fin des années 50 (Odetta, Shirley Collins) au revival entamé dans les années 2000, en passant par l’âge d’or des années 60-70 (Joan Baez, Joni Mitchell).

Samedi 10 mars, 15h30, The Shougashack (concert)
Composé de Nadia Simon, Lola Baï et Clelia Vega, la formation sarthoise délivre un répertoire folk-blues envoûtant, libre et sauvage. Leurs compositions aux identités fortes sont accompagnées de leurs basse, guitare et autoharpe. Les trois artistes captivent aussi le public en jouant uniquement de percussions corporelles. 

Mercredi 14 mars, 15h, Le deuxième cinéma : de Beauvoir à Bigelow
Dans ce film documentaire sorti en 2010, Jonathan Broda présente une autre histoire du cinéma prenant en compte les problématiques du genre, du statut des femmes, et de la lutte pour l’égalité entre les sexes. Le réalisateur s’intéresse à celles qui ont réussi à renverser la toute-puissance masculine au sein d’un milieu cinématographique qui tendait à les exclure.

Mercredis 21 et 28 mars, 15h, Autour de Solveig Anspach
Après avoir débuté dans le documentaire, Solveig Anspach s’est illustrée dans le long métrage en 1999. Elle alternera alors fiction et documentaire avec de beaux succès publics comme Haut les cœurs ! ou Lulu femme nue avec Karin Viard). La médiathèque propose de (re)découvrir deux œuvres de cette réalisatrice disparue en 2015 à l’âge de 54 ans.

Médiathèque Louis-Aragon, rue du Port, Le Mans.

Photo de couverture : The ShougaShack (crédit : Benjamin Juhel).

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *