GLASS : le retour renversant de M. Night Shyamalan

Le cinéaste revient en maître du suspense avec un film psychologique et stupéfiant. Dernier volet d’une trilogie que l’on découvrait seulement lors des dernières minutes de son précédent thriller, Split (2016) qui faisait le lien avec Incassable, sorti en 2000.

Le spectateur éprouve une sensation familière en retrouvant les trois protagonistes là où il les avait laissés : David Dunn, alias Incassable (Bruce Willis), personnage protecteur aux capacités physiques hors du commun, Elijah Price, alias M. Glass, (Samuel L. Jackson), l’homme stratège aux os de verre, et enfin, la Bête (James McAvoy) et ses 23 autres personnalités sont internés dans un hôpital psychiatrique. Ce trio de patients fait la rencontre de la psychiatre Ellie Staple, chargée d’analyser les personnes se prenant pour des super-héros. Sa mission : les étudier et les convaincre qu’ils ne sont pas surnaturels.

Ce film interroge notre rapport aux super-héros

Marqué par de longs dialogues, ce thriller fantastique ne perd cependant rien de son intensité grâce au talent de mise en scène de Shyamalan. En effet, nous nous retrouvons, grâce aux placements des caméras, face aux regards puissants et troublants des trois héros, brisant la distance entre l’acteur et le spectateur. La manière de filmer est renversante et installe une angoisse pesante. Glass nous laisse sans voix. Notons également le jeu d’acteur époustouflant de James McAvoy dans la peau de personnalités multiples et celui de Samuel L. Jackson dans celui d’un malade, qui cache aux yeux de tous une intelligence dévastatrice.

Ce film nous interroge sur notre relation aux super-héros et notre vision du monde, qui varie selon le regard que l’on peut porter sur la société d’aujourd’hui.

Attention, si visionner Split sans avoir vu Incassable reste possible, il est difficile d’envisager d’aller voir Glass sans avoir vu ces deux films.

En salles depuis le 16 janvier 2019. Durée : 2h10. Interdit aux moins de 12 ans.

Axelle MAGA.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *