Au Mans, le roller derby poursuit son développement

Né aux États-Unis dans les années 40, le roller derby, sport de contact et de vitesse, se pratique sur patins à roulettes sur une piste ovale. À l’origine, les formations étaient composées en majeure partie de femmes. Roller Derby 72, une association mancelle, a lancé Les Missfeet et Les Chicaneuses. Ces deux équipes vont en découdre avec des adversaires venues la France entière à l’occasion de Never Track Down 3, tournoi organisé au Mans, samedi 4 et dimanche 5 mai. Joueuse des Missfeet, Eva, alias L’instiCat’rice, s’est confiée à vitav.fr.

« Le respect est une valeur fondamentale »

Quel est l’esprit du roller derby ?
Dans cette discipline majoritairement féminine et familiale, chacun (e) peut y trouver son compte. Physiquement, nous pouvons être toutes différentes. Quelle que soit sa morphologie, chacune peut apporter des qualités dans l’équipe. La notion de respect est fondamentale. À ses débuts, le côté spectacle (collants, maquillage extravagant) était mis en avant. Mais le roller derby est devenu un sport à part entière, nous avons envie d’être prises au sérieux.

Comment avez-vous découvert cette discipline ?
Lorsque j’ai commencé à travailler, je cherchais à pratiquer un sport collectif. Je suis tombée sur Bliss, le film de Drew Barrymore sur le roller derby. J’ai découvert que cette discipline qui me paraissait complètement dingue existait sur Le Mans.

Objectif : évoluer dans des infrastructures adaptées

Comment voyez-vous l’avenir du roller derby au Mans ?
Notre objectif est d’augmenter le nombre de pratiquants. Aujourd’hui, le problème majeur vient du manque d’infrastructures adaptées au roller derby. La municipalité du Mans nous suit dans notre volonté d’évoluer dans les meilleures conditions. Ce serait une belle victoire si le roller derby intègre un jour les Jeux Olympiques pour qu’il puisse gagner en popularité.

Propos recueillis par Louise TOUZÉ.
Remerciements à l’équipe des Missfeet pour le temps accordé.

Samedi 4 et dimanche 5 mai, Never Track Down 3, au gymnase SUAPS, boulevard Charles Nicolle, Le Mans Université.

   

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *