Terres du Son allie musique et engagement écologique

La 13e édition du festival propose une programmation relevée et audacieuse avec du rock, du  metal, de la pop, de l’électro et de la soul. Cette manifestation sensibilise également au développement durable.

Mome, Isaac Delusion, Imany, Synapson, Petit Biscuit, FKJ, Faada Freddy sont quelques-unes des têtes d’affiche de cette 13e édition brassant valeurs sûres et artistes découvertes. Près de 100 concerts et spectacles seront proposés pendant trois jours dans le cadre bucolique du Domaine de Candé, à Monts (Indre-et-Loir).

Gogira fait partie du plateau, pour le plus grand plaisir des métalleux (concert programmé samedi 8 juillet). L’emblématique groupe français s’exporte à travers le monde et connait un succès grandissant depuis sa création en 1996 sous le nom de Godzilla. Mario (batteur), Joseph (chanteur et guitariste), Christian (guitariste) et Jean-Michel (bassiste) ont sorti six albums depuis 2001. Après une série de dates à l’étranger, le quatuor a décidé de se recentrer sur la France cet été.

Depuis sa création en 2005, Terres du son s’engage dans le développement durable. Le  festival repose en effet sur trois principes : l’environnement, le social et l’économique. En marge des concerts, de nombreuses actions sont mises en place : produits locaux issus de l’agriculture biologique et/ou raisonnée, tri et valorisation des déchets, utilisation de matériel de récupération…

Du samedi 7 au dimanche 9 juillet au Domaine de Candé, à Monts (Indre-et-Loir). Infos sur le site http://www.terresduson.com/2017

Vanille MENARD.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *