Roma : une vie à travers une autre

Après le succès de Gravity (2013), Alfonso Cuarón a sorti son nouveau long-métrage le 14 décembre sur Netflix : Roma. Ce drame met en scène deux femmes de conditions sociales différentes dans le Mexico des années 1970.

Ce film en noir est blanc plonge le spectateur dans les souvenirs de l’auteur, qui relate son enfance au Mexique dans le quartier Colonia Roma au début des années 1970. La tranquillité  d’une famille aisée demeurant dans une maison paisible est bouleversée par une série de péripéties qui commence par l’absence du père et se poursuit avec la grossesse de Cleo, la jeune domestique.

Teinté de poésie, Roma surprend par le point de vue adopté par le réalisateur qui fait le choix de narrer son enfance à travers les yeux de Cleo.

Un film authentique primé à la Mostra de Venise

Ce drame fait surgir des paradoxes, tout d’abord, entre la vie de l’employée de maison et celle du clan familial. Ensuite, dans l’inconscience des enfants face au malheur de la mère et de Cleo. Les conflits que traverse la famille sont également exposés dans la tension des mouvements de contestation étudiante des années 1970.

Alfonso Cuarón déclare s’être inspiré à 90% de ses souvenirs pour réaliser cette œuvre authentique récompensée par le Lion d’Or à la 75e Mostra de Venise et deux prix aux Golden Globes 2019. 

Diffusé sur la plateforme Netflix depuis le 14 décembre. Durée : 2h15.

Louise GENETTAIS.

Partager cet article :

1 commentaire sur “Roma : une vie à travers une autre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *