No et moi : un récit bouleversant

Lou, enfant précoce, se sent seule et incomprise entre son père qui essaie de tout porter sur ses épaules et sa mère en grande dépression. No, une jeune femme pas encore majeure, vit dans la crainte de la rue. Elle erre chaque jour dans Paris sans savoir si elle aura un toit pour dormir la nuit. Quand ces deux filles perdues se rencontrent, Lou s’attache immédiatement à sa nouvelle amie et n’accepte pas ce qui lui arrive. Elle convint ses parents d’accueillir No chez eux, de l’aider à se reconstruire.

« On est capable de laisser des gens mourir dans la rue »

Dans ce roman paru en 2007 aux éditions J.C. Lattès, Delphine de Vigan (auteure des Loyautés) peint le portrait de deux ados très différentes sur le papier mais qui se comprennent et se nouent d’une amitié sincère très rapidement. A travers le parcours de l’héroïne et ses réflexions, « On est capable d’envoyer des avions dans l’espace d’identifier un criminel à partir d’un cheveu[…]on est capable de laisser des gens mourir dans la rue », la romancière questionne le lecteur sur la grande pauvreté, les problèmes d’exclusion et l’égoïsme de notre société.

Un récit émouvant dû au sujet sensible et à l’écriture de sa créatrice. Maintes fois primé, l’ouvrage a été adapté à l’écran par la réalistarice Zabou Breitman.

Disponible en livre de poche/256 pages.

Coline COCHETEUX.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *