Mohamed rompt l’isolement grâce au bénévolat

Mohamed Kheir, jeune Soudanais de 30 ans, est arrivé en France il y a un an. Soutenu par l’association Cada Althéa, il a été bénévole aux Veillées Populaires, à Allonnes, en juillet. Il raconte sa trajectoire et ses projets.

« Je vivais près de Nantes quand je suis arrivé en France. Cela fait maintenant quelques mois que je suis au Mans. Grâce à l’association Cada Althéa (qui aide les demandeurs d’asile), j’ai obtenu le statut de réfugié et j’en suis très reconnaissant. Les cours de français et les sorties dont je bénéficie avec l’association sont aussi très utiles et agréables. Cela me permet de voir du monde, de rencontrer des gens et ne pas rester seul. »

En effet, l’un des objectifs de Mohamed Kheir est de se sociabiliser au maximum. Alors, être bénévole aux Veillées fut pour lui une opportunité.

« Durant le festival, j’étais en cuisine, au bar ou encore à la décoration. C’est indispensable pour moi de découvrir les gens, car c’est assez difficile d’arriver dans une ville inconnue. De plus, être bénévole c’est une façon pour moi de remercie tous ceux et celles qui m’aident, l’équipe de Cada Althéa qui est toujours présente. Je vais prochainement entamer une formation d’électricien au Centre de Formation du Mans. »

Témoignage recueilli par Mélodie BESNIER.

Photo : Mélodie Besnier.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *