L’expérience interdite : longuet et sans saveur

Ce remake d’un film de Joel Schumacher n’est pas à la hauteur de la version originelle sortie en 1991. Le récit traine en longueur et les personnages sont caricaturaux.

Cinq étudiants en médecine se lancent dans une expérience pour découvrir ce qui se passe après la mort. Ils provoquent volontairement sur eux-mêmes, des arrêts cardiaques pendant de courtes périodes afin de vivre des expériences de mort imminente. Mais à trop jouer avec le feu, ou plutôt avec la mort, ne vont ils pas se bruler les ailes ? 

Ce thriller teinté de mystère nous questionne sur l’au-delà. Quelques séquences paranormales peuvent faire sursauter. Cependant, malgré un scénario qui met l’eau à la bouche, le film reste plutôt banal, gentillet et longuet. Les personnages sont stéréotypés et l’emballage final est sans saveur.

En salles depuis le 22 novembre. Durée : 1 h 50. Déconseillé aux moins de 12 ans. 

Camille DALICIEUX.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *