Les Gravats : un regard subtil sur la vieillesse

Clotilde Mollet, Jean-Pierre Bodin et Jean-Louis Bourdin donnaient une représentation de leur création, jeudi 12 et vendredi 13 octobre, au théâtre de l’Éphémère, au Mans.

Les trois comédiens incarnent des « vieux » en pleine santé dans un centre hospitalier. Ensemble, ils font face à la vieillesse et tout ce qui s’en suit. Avec très peu de décors, le trio arrive quand même à transporter les spectateurs dans son monde. Les Gravats parle aussi de la mort, thème abordé avec beaucoup d’humour et de sensibilité. Cette pièce réserve des surprises tout en musique, avec une magnifique mise en scène. Jean-Pierre Bodin décrit ce nouveau chantier comme « la réunion en amitié de pensées partagées. »

Emma FILLEUL.

Photo : DR.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *