Le retour gagnant des Indestructibles

La famille de super-héros revient sur le devant de la scène pour de nouvelles aventures. Mais cette fois, ce n’est pas Bob qui part en mission, mais Hélène.

L’homme aux muscles d’acier se retrouve seul pour gérer les petites taches quotidiennes et s’occuper de ses enfants. Va-t-il s’en sortir entre les crises de Violet, les devoirs de Flèche et les pouvoirs de Jack-Jack qui commencent à se développer de manière plutôt inquiétante ?

Alors qu’un nouveau vilain apparaît, la petite famille, soutenue par Frozone, va devoir rester soudée pour déjouer le sinistre dessein auquel elle devra faire face.

Quatorze ans d’attente

Les Indestructibles reviennent dans les salles obscures après quatorze ans d’absence. Déjà aux commandes du premier volet, Brad Bird est de nouveau à la réalisation (il prête même sa voix à la styliste Edna Mode dans la version originale).

Ce deuxième opus est captivant et la bande-son n’est pas s’en rappeler celle de la saga consacrée à un certain espion britannique au service de Sa Majesté.

Fait rare pour un film d’animation, cette suite tient ses promesses. Les fans ont dû prendre leur mal en patience, mais cela en valait la peine, car ce deuxième volet est une réussite.

En salles le mercredi 4 juillet. Durée : 1h58. Avec les voix de Gérard Lanvin (Rob), Louane Emera (Violet), Amanda Lear (Edna Mode), Thierry Desroses (Frozone).

Agathe MIQUELOT.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *