Trois jours de festivités à EVE-Scène Universitaire

La septième édition du Festival Electrik Campus se déroulera les 17, 18 et 19 janvier, au Mans. Au programme, du cinéma, des concerts et une conférence.

Cette année encore, ce sont les étudiants de la Licence Professionnelle « Gestion et Développement des Structures Musicales » qui organisent l’évènement. Ce festival pluridisciplinaire se déroulera sur trois jours à EVE-scène universitaire et abordera notamment comme thème le rapport entre le son et l’image. Cette septième édition d’Electrik Campus s’ouvrira avec un ciné-concert, mercredi 17 janvier à 19h, en partenariat avec l’association Les Abobinables. Le duo nantais Invaders revisitera Carnival of souls, un classique du 7e Art et des courts métrages seront projetés. Jeudi soir, quatre concerts seront programmés. Au programme, Il Est Vilaine (électro), MNNQNS (rock indé), Guili Guili Goulag (rock) et Thomas Grinsley, vainqueur du tremplin Transfo en novembre dernier. Aube, une artiste rennaise, lancera les festivités en proposant un DJset dans le hall de la salle. En clôture du festival, une conférence intitulée « La musique à l’image : évolution, influence et enjeux » se tiendra le vendredi 19 janvier à 17h. Les étudiants organisateurs de l’événement espèrent que le public répondra présent pour partager trois jours de musique.

Mercredi 17 janvier, ciné-concert. Tarifs : 2 € (adhérents Les Abobinables) à 6 €. Jeudi 18 janvier, à partir de 18 h 30, afterwork/DJset et concerts. Tarifs : 5 €/7 €. Vendredi 19 janvier, conférence musicale. Prix libre. Pass 2 jours : 8 €/10 €. Infos sur la page Facebook « Eletrik Campus Festival ».

Camille DALICIEUX.

Photos : Droits réservés.

Il Est Vilaine.
Thomas Grinsley.
MNNQNS.
Guili Guili Goulag.

 

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *