Julien Grassin propose des lectures théâtralisées

À l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, Julien Grassin donne pour la première fois une lecture théâtralisée du Mal(e) d’aimer, pièce qu’il a écrite et interprétée en 2016.

« C’est ma façon de soutenir cette cause qui me tient à cœur, confie le comédien manceau de 35 ans, les actes homophobes connaissent une augmentation depuis que les personnes n’ont plus peur de se montrer », poursuit cet artiste aux multiples facettes. Dans Le Mal(e) d’aimer, Julien Grassin raconte son passage de « sa vie d’hétéro » à « sa vie d’homo » à la suite d’une rencontre amoureuse des plus troublantes, à la fois passionnée et illégitime. Entre confidences, romantisme et interrogations sociétales, il livre une réflexion humaniste sur le conformisme, la religion, et plus généralement, la quête d’identité. Une partie de la recette de cette lecture-spectacle sera reversée à une association.

Vendredi 17 et samedi 18 à 21h, dimanche 19 mai à 16h, au Mans, 9, rue du Bouquet. Réservations au 06 81 27 21 86, sur l’événement Facebook via le site www.juliengrassin.com

Jaheli NAMAI.

Photos : droits réservés.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *