« Grâce à Zellidja, je suis partie en mer pour créer »

Armelle Chevreau, 20 ans, a bénéficié du programme Zellidja en août 2018. Son projet l’a mené en Malaisie. Grâce à ce dispositif, la jeune artiste-peintre mancelle a pu pratiquer son art à bord d’un bateau.

En quoi consiste le programme Zellidja ?
Cette association propose des bourses de voyage pour des jeunes de 16 à 20 ans. Pour être éligible, il faut monter un dossier présentant notre projet et des points d’organisation du voyage. Ces éléments sont ensuite soumis au jury de notre région. Nous devons ensuite passer un entretien. Les 900 € de bourse que j’ai reçus m’ont permis de payer les billets d’avion pour la Malaisie. Pendant le séjour, nous rédigeons un journal de bord et nous tenons un carnet de compte.

« Cette expérience en mer m’a ouvert les yeux sur mon art »

Quel était ton projet ?
Mon sujet s’intitulait « Partir en mer pour la création ». Comme j’avais envie de faire le bateau, j’ai proposé d’embarquer sur un voilier dans l’idée de voir comment la mer pourrait influencer ma manière de dessiner, de peindre. Cette expérience m’a ouvert les yeux sur de nouvelles façons d’aborder mon art.

Comment s’est déroulé le voyage ?
Je suis partie du 3 août au 5 septembre 2018. J’ai rejoint un bateau-spectacle en Malaisie. Nous avons fait cinq jours de navigation et le reste du temps, nous vivions sur le bateau. Nous devions nous organiser dans des petites cabines, sans douche ni toilette sur le bateau. Nous sommes partis d’une ville de l’Ouest de la Malaisie pour rejoindre une île. J’ai pu profiter de la dernière semaine pour visiter le pays.

Que se passe-t-il à l’issue du voyage ?
À notre retour, nous devons faire le rendu d’étude. Nous avons quatre mois pour détailler ce que nous avons découvert sur le sujet que nous devions étudier. J’envisage d’exposer des dessins et de peinture à Marseille, ville de départ de ce voyage qui a nourri mon inspiration.

Site : zellidja.com

Propos recueillis par Jaheli NAMAI.

Photos et créations : Armelle Chevreau.

 

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *