Coup de cœur : 120 battements par minute

Applaudi lors du 70ème festival de Cannes (Grand Prix du Jury), le long-métrage réalisé par Robin Campillo se révèle être un film des plus bouleversant.

Au début des années 90, l’association Act Up-Paris continue sa lutte contre le sida, malgré l’indifférence générale des politiciens et de la société. A travers les actions, parfois radicales, et les débats du collectif, le cinéaste dépeint cet univers emprunt de colères et de revendications. Animé par une force viscérale, cette fresque nous pénètre par la violence et la subtilité dont il témoigne. De plus, l’interprétation des acteurs, dont celle de Nahuel Pérez Biscayart, crève l’écran et rend palpable ce combat tragique contre la maladie.

Vivant jusqu’à sa dernière minute, ce chef-d’œuvre bouscule nos certitudes jusqu’à nous laisser seuls face à un constat : le sida, une lutte toujours d’actualité.

Durée : 2h22. En salles depuis le 23 août 2017.

Guillaume HOUDANT.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *