Barbara : l’anti-biopic de Mathieu Amalric

Le réalisateur rend hommage à la chanteuse disparu il y vingt ans dans un long-métrage déroutant.

En mai dernier, Barbara a été primé au festival de Cannes (Un Certain Regard-Prix de la poésie du cinéma). Quelques semaines plus tard, le drame réalisé par Mathieu Amalric recevait le prix Jean Vigo.

Ce long-métrage met Jeanne Balibar, actrice et ex-compagne du réalisateur, sous les feux de la rampe. Elle campe une actrice qui se prépare à interpréter Barbara. La ressemblance entre la comédienne et la chanteuse disparue est saisissante.

Mise en abyme à travers tout le récit, Barbara joue subtilement avec les attentes des spectateurs et les codes d’un biopic. Ce film avait d’ailleurs suscité une véritable attente auprès du public, mais également de la presse perplexe et déroutée par sa forme. Mathieu Amalric livre une œuvre à la fois d’être personnelle et universel.

En salles depuis le 6 septembre. Durée : 1h37. Projeté au Mans aux Cinéastes.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *