Après la rafle : pour le devoir de mémoire

Juillet 1942. Joseph Weismann a 11 ans lorsqu’il débarque au camp de transit de Beaune-la-Rolande après une sinistre étape au Vél’d’Hiv. Très vite séparé de sa famille, le garçon décide de s’évader avec un copain quand arrive le jour de la déportation. Il leur faudra cinq heures pour franchir les barbelés qui cernent le camp. Dénonciation ignoble, protection inattendue, maltraitance de familles d’accueil. C’est Simone Veil qui l’incite a témoigner pour que les générations futures sachent l’horreur qu’ont vécu des millions de juifs. L’histoire de Joseph Weismann donnera lieu à un livre qu’il a intitulé Après la rafle.

Dans cet ouvrage paru en 2011 aux éditions Michel Lafon, le Manceau nous transporte à travers le temps et offre une belle leçon de vie. Ce recueil a été adapté au cinéma.

Mon avis : ce témoignage de Joseph Weismann bouleverse. Le récit est tellement poignant qu’il est impossible de ne pas verser une larme avant même d’avoir atteint la 2ème page. Je le recommande vivement.

Après la rafle est disponible en format de poche et Broché/297 pages.

Mattéo LEBRETON.

Photo : DR.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *