SVE en Autriche : l’organisation pratique

Durant cette année de Service Volontaire Européen, je vis dans un appartement situé également dans le « Village des Enfants » – soit sur mon lieu de travail – en colocation avec 4 autres volontaires, venus d’Estonie, de Russie, d’Espagne et d’Albanie. Cette cohabitation est vraiment bénéfique. D’une part, cela favorise encore le caractère exotique du SVE. De l’autre, cela permet d’avoir dès son arrivée des compagnons de route, embarqués – si je puis dire – « à bord du même navire ». Le seul bémol étant que, entre volontaires, nous parlons anglais uniquement… Il est alors beaucoup plus difficile de progresser rapidement dans la langue du pays qui nous accueille.

À propos de l’apprentissage de la langue, j’aurai la chance – en plus des cours en ligne, qui sont fournis à chaque volontaire avant son départ – de recevoir des cours en présentiel. Cette opportunité est offerte à beaucoup de volontaires, mais je dois préciser qu’elle n’est pas systématique.

Deux jours de congés par mois

Pendant mes jours de travail, je prends mes repas avec le groupe d’enfants que j’accompagne. Je reçois également, chaque mois, de l’argent de poche – somme qui me permet de couvrir les dépenses effectuées pour les repas qui restent à ma charge, mais aussi et surtout d’avoir des activités personnelles à côté de mon service et de voyager un peu. Mes week-ends sont libres et mes vendredis également, ce qui me laisse du temps pour me consacrer à l’exploration des environs ! Chaque mois, j’ai également droit à deux jours de congés – que je peux demander quand je le souhaite au cours de l’année.

Découverte de la cuisine et de la capitale autrichienne

Une semaine après le début de mon SVE, s’est déroulée ma session de « On-Arrival Training ». La participation à cet événement est obligatoire pour tout volontaire européen au début de son service. Un des principaux avantages – je dirais même LE premier avantage – du Training en question, est qu’il permet d’entrer rapidement en contact avec d’autres volontaires européens, qui effectueront leur service dans le même pays et au même moment. Au cours de ces trois jours, nous avons reçu des informations pratiques sur le déroulement du SVE. Pour moi, ce Training a aussi été une occasion de découvrir la cuisine autrichienne et de visiter la capitale !

Marie KIHM.

Lire également, l’épisode 1 : http://www.vitav.fr/mon-service-volontaire-europeen-en-autriche/

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *