Come as you are : un regard subtil sur l’homosexualité

Réalisé par Desiree Akhavan, Come as you are est adapté du roman d’Emily Danforth. Primé au festival Sundance, ce film américain narre la « rééducation » imposée à de jeunes homosexuels.

Ce drame raconte l’histoire de Cameron, interprété par Chloë Grace Moretz. En 1993, ses parents l’envoient dans une institution religieuse après avoir découvert son attirance pour les filles. Elle rejoint un camp de « rééducation » ou sont envoyés des adolescents gays ou lesbiennes pour se faire « soigner » de leur homosexualité à travers une éducation reposant sur la haine de soi.

Come as you are tente d’éveiller les consciences sur l’homophobie et les thérapies de conversions, d’autant que ces établissements existent encore aux Etats-Unis en toute légalité. Ce long-métrage poignant marque par la violence mentale infligée aux jeunes et leur capacité à se battre pour rester ce qu’ils sont.

Malgré une fin quelque peu évasive, ce film coup de poing offre un regard subtil sur l’homosexualité.

En salles depuis le 18 juillet 2018. Durée : 1h31.

Vanille MENARD.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *