Des enseignants à la découverte du 2e RIMa

Le 15 septembre 2021, les professeurs et le personnel du collège Belle-Vue (Loué) ont pu découvrir le métier de militaire du 2e Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) au camp d’Auvours de Champagné (Sarthe). Ils étaient accompagnés de Monsieur le Recteur de l’académie de Nantes et du nouvel Inspecteur d’académie de la Sarthe.

L’univers militaire est maintenant presque inconnu de la population

« Le service national obligatoire étant supprimé depuis 1997, de moins en moins de civils français ont répondu à l’appel de conscription comme il l’exigeait avant. Le monde militaire est devenu quasiment inconnu de certain.es », confie Mickaël Ludwig, principal du collège de Loué, ancien militaire du Régiment d’Infanterie spécialisée en transmission (système d’information et de communication radio).

Le temps d’une journée, tout le personnel, enseignant et encadrant, a pu aller à la rencontre d’un métier encore trop méconnu. Le chef d’établissement a organisé cet événement pour permettre à son équipe de se retrouver dans une ambiance « bon enfant » tout en bénéficiant d’un apport culturel non négligeable. « Le personnel a pu voir ce que d’autres agents de la Nation font de leur vie », a-t-il expliqué. Encadrés par les militaires du 2e RIMa, ils ont pu ainsi visiter le musée et les reliques qu’il détient. Ils ont également vu l’armement et les équipements, du véhicule blindé à la ration de combat.

Ce projet entrepris par M. Ludwig a pu être mis en place grâce au trinôme académie (convention qui lie l’éducation nationale, le Ministère des Armées et l’institut des hautes études de la défense nationale) et à l’actuel chef de corps du 2e RIMa, Jean-Pierre Chanard, qui a gardé des liens avec le principal.

« Cette journée d’immersion au 2e RIMa a été assez constructive pour tous »

Le collège Belle-Vue souhaite par la suite diversifier ce genre d’opération. « Ce type d’expérience soude le personnel autour d’une découverte culturelle et citoyenne commune », conclut le principal.

Textes et Photos : Adhéma LUNEL.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *