Les animaux dans les cirques font débat

À l’occasion de la dernière journée de représentations du cirque d’hiver Bouglione, dimanche 11 février, au Mans, les membres du groupe Défendre les animaux au Mans ont manifesté devant le chapiteau, place des Jacobins, avant chaque début de séance.

C’est avec les slogans « Liberté pour les animaux, justice pour les animaux » scandés de vive voix et par mégaphone que les militants soucieux des conditions de vies des animaux sauvages dans les cirques ont attiré l’attention du public de plus en plus sensible à cette cause.

André Joseph Bouglione, un des membres de la famille, a décidé de retirer les animaux de son cirque. Le cirque d’hiver Bouglione ne partage pas cette décision. « Comme des millions de propriétaires d’animaux, ils [le cirque et la famille Bouglione – NDLR], les aiment et font attention à eux », ont déclaré les propriétaires dans un communiqué en mai 2017. Mais pour les militants, l’argument ne semble pas valable. L’avilissement d’animaux sauvages semble être antinomique avec leur vision de l’amour des animaux.

L’avenir dira si les membres du cirque d’hiver Bouglione oseront « faire demi-tour » à l’instar de leur cousin. Pour l’heure, il semblerait que le public ait déjà pris position, il n’y a qu’à observer les gradins quasi vides du cirque Bouglione, le week-end dernier, pour s’en convaincre. 

Axel VAIR.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *