Alita : une œuvre à la pointe de la technologie

Robert Rodriguez signe une adaptation cinématographique du manga « Gunnm » écrit par Yukito Kishiro, célèbre mangaka japonais. Ce film de science-fiction intitulé Alita : Battle Angel tient ses promesses notamment grâce à sa mise en scène époustouflante.

L’histoire se déroule en 2563, 300 ans après l’effondrement de la Terre, dans la ville d’Iron City. Le Dr Dyson Ido, cyber-physicien, va alors réparer une cyborg, plus tard nommée Alita, à l’aide de pièces détachées tombant depuis Zalem, cité céleste flottant au-dessus de ce qu’il reste de la terre et étant un endroit utopique pour tous les habitants du « sous monde ». Cible de nombreux autres cyborg-délinquants, la jeune femme va s’intéresser de très près au sport le plus prisé d’Iron City, le motorball.

James Cameron à la production

Après le « Titanic » sorti en 1997 et « Avatar » en 2009, le légendaire James Cameron endosse la casquette de producteur dans cette nouvelle création cinématographique à la hauteur de nos espérances. Le visuel extra et la mise en scène à couper le souffle devraient ravir les amateurs de la science-fiction.

Une très belle leçon de vie

Alita ne se limitera pas aux menaces et critiques qui lui seront adressées. Tout au long de l’œuvre, elle n’hésitera pas à tout risquer pour atteindre ses objectifs. Sa force ne repose pas uniquement dans ses bras, la jeune cyborg misera également sur son mental.

James Cameron aurait regroupé les 4 premiers tomes de la série en un film, il y a alors une lueur d’espoir pour une éventuelle suite.

En salles depuis le 13 janvier 2019. Durée : 2h 2min.
Alexia PEINTRE.

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *