« Une journée intense sur La Route du Rock »

« Arrivée dimanche 21 août, à 16 h, à Fort Saint-Père, j’ai pu repérer les lieux avant l’arrivée du public à 18 h. Le site m’a paru petit. Pourtant, lorsque la foule a pris possession des lieux, le festival s’est métamorphosé en une fourmilière géante. Sur les quatre jours de festivités, la programmation a tenu ses promesses avec des artistes émergents, Yak ou Dj Shadow, et de belles têtes d’affiche tels PJ Harvey, Interpol ou Mac Demarco. Ce dernier a suscité un véritable engouement. Certains festivaliers attendaient depuis trois heures devant la scène pour vivre son concert au plus près. L’arrivée du chanteur canadien a déclenché l’hystérie dans la fosse. Pendant une heure, sa musique éclatante a fait vibrer le public. J’ai pu avoir accès à l’espace réservé pour assister à l’événement dans les meilleures conditions. Puis, à la fin du concert, j’ai rencontré Mac et pris quelques photos avec lui, pendant qu’un petit comité l’attendait impatiemment. J’ai vécu une journée fantastique. Seuls bémols, le nombre insuffisants de toilettes sur le site et les files d’attente interminables à l’espace restauration. Mais quel plaisir d’avoir vécu une journée aussi intense. »

Vanille MENARD, envoyée spéciale sur La Route du Rock.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *